Lydia Bourguignon est diplômée en diététique, et Claude Bourguignon est ingénieur agronome. Tous deux sont d’anciens collaborateurs de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA).

Dans les années 1970, ils comptent parmi les premiers à mettre en garde contre la dégradation rapide de la biomasse et la déperdition en micro-organismes des sols agraires européens, causées par l’emploi massif et inapproprié des pesticides et engrais industriels. Ces pratiques ont conduit à une perte considérable d’humus ainsi qu’une baisse dramatique de la rentabilité des surfaces agricoles.

A l’heure actuelle en Europe, l’activité biologique des sols a été détruite à 90% : une dégradation qui concerne le monde entier.

En désaccord avec l’INRA, Lydia et Claude Bourguignon quittent en 1990 une institution avec laquelle ils ne s’identifient plus. Ils fondent le LAMS, le Laboratoire d’Analyse Microbiologique des Sols. Ils y proposent des méthodes alternatives pour restaurer les sols morts et pratiquer une agriculture durable.

À PROPOS DE LA RESTAURATION MICRO-BIOLOGIQUE DES TERRES AGRICOLES DÉTRUITES

Réponses de CLAUDE & LYDIA BOURGUIGNON

Bildschirmfoto20130126um011056

FILM SUIVANT

FILM PRÉCÉDENT

LISTE DES FILMS